Un vol de printemps

Publié le par jean-paul

La météo de ce week-end des 25 et 26 mai ne sera pas bonne. Profitons donc de ce vendredi pour faire un tour en l'air avant que Zephyr ne se fache...au départ de Tournus, on vire tout de suite en sortie de circuit vers l'ouest, direction Brancion et Cormatin. Il est 19 h 30, l'air est calme, l'armée de l'air ne joue pas à la guerre en ce moment et le seul danger serait les papys du Heineken club qui sortent d'une longue léthargie hivernale durant laquelle ils ont bu, gambergé et donné des conseils, spécialement sur les sujets qu'ils ne connaissent pas. Mais à cette heure ci, ils sont rentrés à la maison car bobonne tient à leur servir le repas du soir à 19h 15 pour ne pas rater le journal de bétification télévisée de 20h.
Il parait qu'il y a une épidémie de grippe porcine.... attention ils sont menacés. Quant à la grippe aviaire (aviatrice ?)....
Bon nous sommes déjà 3 nautique à l'ouest et nous survolons Tournus...     Pas mal, cette lumière du soir...
L'avion ne bouge pas une aile, il n'y a pas une turbulence, pas un soubressaut...

On glisse doucement dans l'éther... On peut lacher le manche, poser les pieds sur le plancher et le mistral continue à voler tout droit....pop pop, le moteur à 5000 tours fait un bruit de harley davidson.

Enfin, il faut se résigner à reprendre les choses en main et à pousser la manette des gaz. l'Ulm bondit à 1000 pied minute au variomètre, 110km/h au badin... le moteur se fache et rugit...
On escalade la coline en direction de Brancion et une fois à l'altitude de 1700 pieds, on peut régler le trim et reprendre un régime plus calme. voila jutement Brancion et son chateau.

 

















et (ci dessus) , en descendant de la coline, Chapaize et son église.
Maintenant, le chateau de Cormatin n'est plus très loin:

On survole des trucs bizarre: oui, il ya des libellules de terre (on voit les choses différement vu d'en haut).
Cette libellule est de l'espèce John Deere et elle a des ailes peu efficaces.














  Il y a a les colines, la Grosne, ses ménadres et ses affluents


et soudain, majestieux, magnifique, dans son jardin à la française: CORMATIN

















bien sur, ces photos sont la propriété de l'auteur de ce blog et on ne peut les ultiliser sans on accord. Mais pour ce qui est de regarder: pas de problème, c'est gratuit et illimité !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bertrand 19/05/2009 21:46

Superbes les douves ! Et les moustiques ? Y a les mêmes en l'air, au-dessus du château ?

Marcus 01/05/2009 14:30

Salut Jean Paul,

Es-tu partant pour Montéléimar le 23/04 ?
Marcus